• Style de vie

    Nouveau projet, nouvelle stabilité

    Voilà plusieurs années que je pense à me reconvertir. Mais dans quoi ? Il y a bien quelque chose qui m’intéresse plus que toutes les autres choses : la permaculture, l’agroécologie et tout ce qui tourne autour. Cependant je ne sais pas, ou plutôt ne savais pas par quoi commencer, ni comment aboutir à un projet viable. Des idées étaient déjà présentent mais je ne voyais pas bien dans quelle direction je m’embarquais. Cela fait quelques années que je suis passionné par tout ce qui touche autour de la permaculture, des micro fermes et du maraîchage. Après une multitude de lecture sur le sujet et quelques stages dans des lieux…

  • Style de vie

    Suivre son instinct

    S’écouter, suivre son intuition, suivre son instinct. Tous ces mots se ressemblent et ont, pour moi, la même signification. Il fut une époque durant laquelle je ne m’écoutais pas. Il en fut une autre durant laquelle je m’écoutais trop. Dans cette dernière, j’interprétai tout et me faisait des films à la moindre petite chose. Ne pas s’écouter ou, à l’inverse, trop s’écouter revient au même. Dans les deux cas, on s’éloigne de l’équilibre. Equilibre déjà bien fragile de par la maladie. Maintenant, existe t-il aussi des règles à suivre pour écouter son instinct ? Faut-il parfois s’en méfier ? Pire, celui-ci peut-il nous être néfaste ? Nous allons nous intéresser…

  • Style de vie

    Faire ou ne pas faire ?

    Être ou ne pas être. Tel est la question. Aujourd’hui nous allons plus nous attarder sur celle de faire ou ne pas faire. Parce que souvent, il s’agit de cela. Faire ou ne pas faire ? Pourquoi faudrait il toujours faire tout ce que l’on pense. Et pourquoi ne faudrait-il pas ? Après tout, si l’on pense, c’est qu’il y a une raison. Alors pourquoi laisser passer notre unique chance de réaliser nos pensées ? Parce que oui, plus le temps avance, moins nous en avons pour faire ce que l’on pense. Et quand je parle de pensées, il s’agit bien la de celles qui nous font avancer, rêver ?

  • Style de vie

    faites la différence

    ​Comment faire la différence dans un monde où presque tout existe déjà ? Dans un monde presque tout a déjà été expérimenté ou vécu ? Mais d'ailleurs, est-ce bien vrai ? ​On se dit souvent que tout existe, que tout a déjà été fait. Mais je pense que ce n'est absolument pas le cas. Nous nous mettons simplement dans un système de pensés dans lequel cela devient la réalité. Mais ce n'est absolument pas le cas.

  • Style de vie

    Comment gérer sa différence ?

    ​Comment doit-on gérer sa différence ? D’ailleurs, sommes nous réellement différents des autres ? La question me vient à l’esprit comme si j’avais déjà la réponse. Mais en réalité, non, je ne l’ai pas.  Parce que oui la différence divise, oui nous sommes tous différents les uns les autres. Mais sommes-nous, en tant que bipolaire, encore plus différents ? ​La bipolarité est une particularité à laquelle on ne peut faire abstraction. Elle peut enchaîner, détruire, tuer. Être bipolaire, c’est, par définition, être différent. Mais, pour autant, faut-il se différencier des autres ? Et si c’est le cas, comment gérer cette différence parfois lourde à porter ?  La différenciation Nous sommes…

  • Style de vie

    Que veux-tu ?

    Pour ceux qui sont pris par le temps, j’ai réalisé pour vous la lecture de cet article : ​Que voulons-nous ? Honnêtement, avez-vous déjà réfléchis sérieusement à cette question ? Qu’est ce que vous voulez réellement ? Avez-vous déjà réfléchis à l’unique question qui peut orienter votre vie dans un sens ou dans un autre ?  Personnellement, je me la pose tous les jours. Et ce n’est pas facile d’y répondre. ​Finalement je reviens toujours aux mêmes choses. Dans un premier temps, être heureux, dans un second, réaliser mes rêves. Mais alors, est-il possible d’être heureux sans réaliser ses rêves et inversement ? Et qu’elle est la signification du bonheur…

  • Style de vie,  Tout sur la bipolarité

    Vivre ou survivre à la bipolarité ?

    Doit-on vivre ou survivre à la bipolarité ? Doit-on se terrer dans notre torpeur et se laisser aller face à elle ? Parce que clairement, la maladie est forte, fourbe et sournoise. Si elle vous laisse tranquille un moment, cela n’exclue pas un retour au gallo parfois dévastateur. Parce que quoi de pire que de se refaire surprendre violemment une nouvelle fois alors qu’on se pensait à l’abri ?